Le Monde du manga

Dans notre monde, il existe une porte menant dans un monde fantastique, le Monde du manga. Là où tout existe et la paix réside. Mais après la découverte de cette porte, il eut un désesquilibre entre les deux mondes qui réveilla les êtres du mal.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au fin fond des ruines.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Lun 24 Jan - 0:29

[C'est pas grave, je ne pouvais pas cette semaine car j'avais pas le temps alors ça tombe bien Very Happy]

Rushire était complètement perdue! Il avait soif et Seira avait vue un truc choquant. Rushire hésitait, surtout qu'elle était très curieuse.

"Non, merci! lança Mira."

Rushire fu surprise mais elle était de son avis.

"Je suis d'accord... Je ne préfère pas savoir ce qu'il y a dedans.

- Ouais autant ne plus toucher au frigo!

-Euh... ça être dur, surtout que j'ai faim...

- Pas faux... Alors il y a quoi dedans ce frigo, car le truc le plus choquant que j'imagine ça serait un rat mort ...

- Oh! Beurk!"


Elle grimaça. Cela y était elle était dégoûtée: la vision du rat mort et décomposé dans le frigo l'avait complètement écoeuré.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Sam 29 Jan - 16:58

"Non, merci! lança Mira."

"Nan merci ? Mais je vous demande pas votre avis, allez serv... AILLE!"

Le chat se prit un coup de pied sur la queu avant même qu'il put finir sa phrase.

Séria le prit par la peau du cou.

"Tu n'as pas a parler ainsi, elles ne sont pas des boniches!"

"Ouais autant ne plus toucher au frigo!"

"Euh... ça va être dur, surtout que j'ai faim..."

"Pas faux... Alors il y a quoi dedans ce frigo, car le truc le plus choquant que j'imagine ça serait un rat mort ..."

"Oh! Beurk!"


"Ben ces cela mais vous rajouté les..." elle grimaça de plus belle."...vers de terre qui y sort."

"Ta peur de vers de terre ! Et comment ont-ils put atterir dans le frigo vu qu'il n'y a pas de terre ?"

"J'en sais rien moi mais en tout cas c'est present."

"Bon on fait quoi j'ai soif moi!"

La une personne penetra dans la piece, il ressemblait à un zombie. Il ouvrat le frigo, sortie la bouteille de lait, finissa la bouteille, rangit le lait la ou il l'avait prit, ferma le frigo et repartit sans dire un mot.
Séria et Iago etait trop étonné pour se decider à l'interlocuter. Le zombie disparut dans le noir de la piece à côté.

"Oh l'imbecile, il à finit le lait!"

" Ouais, et il y a rien d'autre à boire dans le frigo "

"QUOI! Alors si on trouve des boissons, elles seront pas fraiche!"

"Bon qu'y a t-il dans les tiroirs."

Prete à l'ouvrir un truc se cogna à sa jambe et l'interromput.

HJ Et c'est Séria, j'ai corriger sur mon poste. Je suis forte, je me dégoute moi même -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 30 Jan - 23:22

[HS: XD]

Un rat... avec des vers... dans un frigo ????!!!!! Mais où elle avait attérit??? C'était quoi cette chose, assez dégoûtante, qui était dans le réfrigérateur! Elle était sûre que dès rentrer chez elle, elle serait bonne pour l'assil. Que faire?? Bon, elle pouvait bien le prendre et le jetter par la fenêtre: il n'était en état de décomposition quand même?
Un bruit de pas arrêta son flot de penser. Une ombre s'approcha du réfrigérateur et quand il l'ouvrit la faible lumière éclaira l'étrange individu: un zombi. Elle fit un mouvement en arrière, cogna Mira -figée comme une pierre, cela y était: elle était folle. Et en plus, il buvait transquillement son lait pour disparaître dans le couloir.
Elle était choquée, Séria s'insquiètait de ne plus avoir à boire, alors qu'elle venait de voir passer un zombi?? Et elle a osé créé devant un rat mort?

"Vous vous fichez de moi? lança-t-elle complètement perdue"

Séria, à ce moment, s'avança vers le tiroir quand un objet rencontra sa jambe.

"Oh... Séria... C'est... une... ma... main!!!!"

Enfin cela avait la forme d'une main mais elle était si violette que cela ne pouvait pas être humain! Ou... vivant? C'était peut-être au zombi? Il y en avait plusieurs? Elle regarda autours d'elle et vu une ombre s'apporchée...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Mer 2 Fév - 18:17

Séria baissa la tête, une main s'etait accroché a sa jambe, une main d'un violet magnifique.

"Quelle belle couleur. "

"HAAAAA"

Elle bougea sa jambe, histoire de faire lacher la main.

"Et toi tu peut m'aider au lieu de rester planter là à contempler sa couleur !"

"Tu n'a qu'a te debrouillé seul, je ne suis pas ton garde du corp !"

Une ombre arriva, c'était un jeune homme surtout c'etais pas un zombie ! Certe ce n'est pas un zombie mais il n'avait pas l'air simpas, un serpant jaune était autour de son cou, il avait les yeux gris et froid avec une sorte de cicatrice à l'oeil gauche. Il est pale, des cheveux noirs et court mais pas trop non plus. Il est habillé en costard cravate. Un majordome ? Le serpent leva la tête en direction de la main, il siffla et la chose violette se detacha pour s'evanouir dans le sombre couloir.

"Qui etes vous ?"

"Je vous retourne la question."

L'homme et le serpent baissa leurs tête en direction du Yoshi qui visiblement n'avais pas sa langue dans sa poche.
L'inconnus releva la tête et regarda tout le monde droit dans les yeux en commencent par Rushire.

HJ "ma...main !!!". La main de Rushire est vivante. Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 20 Fév - 14:47

HS: Désolée pour le retard!
XD Mais oui elle est vivante vu qu'elle bouge *sors*


Rushire en avait assez, elle qui n'aimait pas les films d'horreur elle était bien tombée! Une main! Un bruit de pas attira son regard, une ombre s'approchait d'elles, quand elle fut assez proche des jeunes filles, Rushire put voir un jeune homme pâle. Elle était soulagée pendant un instant: ce n'était pas un zombi. Il était grand et élancé, un aura assez lugubre l'entourait et il portait un costume cravate plutôt classe. La main bougea quand un sifflement se fit entendre, Rushire regarda la main disparaître, elle frissonna. Puis intriguée, elle leva la tête en direction du bruit, un serpent jaune était enroulé autour du cou de l'homme, Rushire recula: elle détestait les serpents au point de laisser échaper un petit couinement. Mira garda ses distances avec cet animal peu commode.

Le jeune homme voulait savoir qui ils étaient, le Yoshi toujours avec autant de tact, lui renvoya la question. Le jeune homme et son serpend le regarda puis il détourna son regard vers Rushire. Tous les deux se regardaiennt droit dans les yeux, il avait des yeux gris qui contrastait avec sa pâleur. Rushire releva la torche, sa lumière éclaira l'inconnu et lui rendit des couleurs, il lui sembla plus humain, elle devait avouer qu'elle se sentait plus rassurée en voyant qu'il semblait très humain. Ses yeux, qui n'avaient aucunes émotions, bougeaient comme si il lisait ce qui se trouvait dans les yeux de Rushire. Sans les bouger, il dit:

"Qui êtes-vous?
- Rushire Kumori, et vous?"

Elle le dit très gentiment car elle ne savait pas qui il était mieux vaut paraître gentil. Cependant, il ne répondit pas et il ferma les yeux comme si il enregistrait tous les données. Il déplaça son regard sur Séria.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."


Dernière édition par Rushire le Sam 19 Mar - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Jeu 24 Fév - 17:16

« Rushire Kumori, et vous ? »

Rushire répondit d’un ton amical pourtant le jeune homme n’avait pas l’air sympa. Il ferma les yeux et se tourna en direction de Séria.

« Séria et la boule de poil là c’est… »

« Je ne vous direz pas mon nom tant que vous n’aurez pas répondu ! Qui été vous ? »

L’homme ne répondait toujours pas mais le serpent siffla puis il tourna sa tête dans la même direction que son maitre, c'est-à-dire vers la sorte de petite fée au côté de Rushire.

#Tu peux traduire ?#

Le Yoshi cracha signe de mécontentement chez les chats.

# Bon sang mais il a dit quoi se stupide…#

# Reptile, c’est un reptile et il ma dit de fermer mon clapet #

# Et tu à répondu…#

# Que j’avais un museau et non clapet #

« pff…tout ca pour rien »

« Bon ta l’intention de nous répondre un jour ? Et d’abord on se presente avant de demandé les noms au gens ! »

L’homme tourna la tête et du coin de l’œil, il attribua un regard noir à Iago puis revint sur Mira.

# Je vois que tu ne sais toujours pas te taire. #

L’homme attendit la réponse de Mira mais un bruit se faisait retentir. Un bruit qui venait de l’extérieur de la salle.

L’homme fit un demi-tour et regarda vers le sombre couloir. Maintenant tout le monde avait les yeux en directions de l’obscur chemin. Pour tout vous dire le chemin étais aussi noir que le vide, si ça se trouve c’est un portail vers le néant.

HJ Oui c’est sur. Au faite j’avais dit qu’il avait les yeux gris donc il ne peut pas avoir les yeux bleu sauf si tu disais que au contact de la lumière, ses yeux devenait bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Sam 19 Mar - 18:02

HS: ah désolée!! J'avais pas vu!! *va se tuer un bon coup*
Voilà c'est édité Very Happy

Le serpend siffla et cela semblit à l'oreille de Rushire un ordre, comme si il parlait. Elle frisonnait à chaque sifflement, elle détestait vraiment les serpents. L'inconnu et son serpent tournèrent leur tête vers Mira qui se trouvait sur l'épaule de Rushire. Que voulaient-ils à Mira??

"Il a... comment dire? parlé, non? Enfin, le serpent... demanda Rushire à ses amis.

- Ils commencent à me faire peur à me regarder comme ça... Chuchota Mira.

- Ne t'inquiète pas il ne t'arrivera rien tant que je serais là, répondit gentiment à voix basse Rushire.

- Nous voilà dans de beaux draps!

- Mooh! Méchante..."


En même temps, elle ne pouvait pas lui en vouloir vu que Mira savait tout de Rushire. Cette dernière aurait beau essayer de la rassurer cependant Mira saurait toujours ce que Rushire pense. Elle ne pouvait donc rien faire autre que de se préparer au pire! Et cette idée la démoralisait un peu, cela il fallait l'avouer: mais que pouvait-elle y faire?

Un bruit fit se retourner le petit monde présent dans la cuisine. Il venait du couloir, cependant il faisait si noir qu'ils ne pouvaient à peine apercevoir le fond. Un grondement sourd retentissa. Elles le connaîssaient bien ce rugissement, elles l'avaient déjà entendu...

"Dis, Séria, tu penses que... c'est lui?"

Elle contrôlait mieux ses pouvoirs mais quand même de là à affronter la chose...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 20 Mar - 20:53

Rushire s'approcha légerement de Séria et du Yoshi qui a force de recevoir un pin dans la tête, fini par avoir une migraine.

" Dis, Séria, tu pense que... c'est lui ? "

Séria regarda fixement le couloir obscur, et posa sa main droite sur le pomeau de son epee, prete à degainer.

" Ca m'en a tout l'air. "

Le serpent se tourna en direction de Séria et siffla de plus belle.

# Quesqu'il à dit ? #

# Il ta deconseillé de sortir ton sabre. #

# C'est pas se serpent qui va me donné des ordres. #

" Mauvaise chasse ? " demanda l'homme au serpent.

Le monstre grogna de nouveau et de fois plus fort.

# La chose n'est pas content. Son gibier n'etais pas bon. #

# Tu comprend ce qu'il dit ! Alors sa veut dire que c'est... #

Séria lacha son epee et un nouveau grognement se fit retentir, mais cette fois, c'etais doux.

" gloups... "Iago avait peur.

# Quoi, quoi, quesqu'y a ? #

Ce fut autour de Séria de paniqué.

Le chat allé répondre mais fut coupé par le sifflement du serpent. Le Yoshi regarda avec inquietude Mira ce qui ne passa pas inaperçu au yeux de Séria.

# Quoi, quesqu'y a ? #

Iago tourna la tête vers la demoisselle.

# Le serpent veux manger Mira ! #

La jeune fille eut un regard grave en direction du chat puis tout deux posa leur yeux sur la sorte de fée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Ven 17 Juin - 12:19

"QUOI????!!!!"

Rushire et Mira répondirent d'une même voix. Elles étaient choquées par ce qu'elle venait d'entendre, la jeune fille sentit bien le désarroi de sa petite amie : se faire gober par un serpent était effroyable, Rushire la comprennait totallement vu qu'elle détestait serpent. Elle la cacha dans son col et fixa le serpent, elle n'allait pas se laisser faire! Elle lança donc:

"Merci Iago. Hey le serpent!! Mira n'est pas un repas... je ne sais même pas si elle est mangeable...
- Héhé t'attaque pas à moi!!
- Aaah désolée ça m'a échapper... Bref, je t'INTERDIS de faire quoi que se soit contre elle, car c'est ma personnification, donc si tu t'attaque à elle, tu t'attaques à moi donc je te pulvirise!"


Elle leva la main, comme si elle tienait une boule. Un crépitement se fit entendre à l'apparition du feu blanc qui entourait sa main. C'était une menace. Maintenant, elles avaient deux problèmes: le serpent et la bête, et en plus Rushire n'avait pas comprit pourquoi son grognement s'était radoussit. En cas, elle devait s'éloigner de ce serpent, elle recula et cogna dans un objet métallique.

"Roh, flûte!!"

Dans le couloir, il n'y avait plus de grognement mais des sons sourds de pas...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Sam 18 Juin - 0:24

"QUOI????!!!!"

Séria et Iago furent surpris. Ils s'attendaient pas à un tel hurlement. Ils n'étaient pas sensée capté les conversations mentales. Si ? A moins, que le fait que Mira soit un familier elle peux peut-être capter les pensées d'autre familier. Ce qui expliquerait le cri qui avait résonner. Mais alors pourquoi n'avait-elle pas compris ce que disait le serpent ? Impossible de le dire pour l'instant.

"Merci Iago." Hey le serpent!! Mira n'est pas un repas... je ne sais même pas si elle est mangeable...
- Aaah désolée ça m'a échapper... Bref, je t'INTERDIS de faire quoi que se soit contre elle, car c'est ma personnification, donc si tu t'attaque à elle, tu t'attaques à moi donc je te pulvérise!"


Toujours aussi surpris, les deux acolytes n'avaient cessés de regarder leur compagnon de voyage. Elle criait, s'excusait et recriait. Y'a un truc qui les échappaient. Mais quoi ?

Celle-ci leva les mains, fit apparaître une lumiere blanchâtre et un grognement se déclara. La bête. L'homme au serpent resta impassible, quant a l'animal il était descendu pour aller chasser sa proie qui je vous le rappelle n'est autre que Mira. Rushire recula et heurta le...micro-onde ?

"Roh flûte !!!" se fit entendre

Puis des pas s'invitèrent. Les pas résonnaient du couloir. Il allait arriver pas l'entrée ténébreuse.

Le serpent s'avança dangereusement de sa proie mais fut rappeler à l'ordre par son charmeur. Celui-ci c'était mis sur le côté, il attendait l'entrée de son maître. L'entrée de la Bête.

Séria avait poser sa main sur la fusée de son sabre. Prête à dégainer en cas de besoin. Quant celui-ci arriva,
Iago et Séria fut pour la troisième fois étonnée. La Bête était...petit! Il faisait à peine deux pommes. La jeune fille regarda le charmeur de serpent pour voir sa tête mais ces cheveux cachaient tout. Une fois que le petit homme soit arriver au niveau des pieds de l'homme au serpent. Il leva la tête vers lui et lui dit:

"Je suis Dieu !"

Puis regardant tout le monde de ces yeux rouge il ordonna.
"Inclinez vous tous devant moi."

Sur ces mots, Séria était tenté de l'écraser. Pff. Cette homme, Dieu. Haha. C'est la meilleur ça. Mais voilà, le charmeur de serpent fut plus rapide et donna un coup de pied à l'homme comme si c'était un ballon de football. Celui-ci décolla et disparue dans le sombre couloir. Le serpent partis à sa rencontre histoire de manger un peu.

La jeune fille partis dans un fou rire. Vous découvrez son côté sadique. L'homme et Iago la regarda. L'homme restait impassible et Iago était surpris. Pour la quatrième fois. Séria se calma et regarda ces deux camarades. Elle se redressa.

"Pardon."

*Ben bravo*

"Bon et dite moi Monsieur le charmeur de serpent, il ressemble à quoi la Bê...votre maître ?"

Iago soupirait devant le désespoir qu'il ressentait à son égard. Demander comme ça. C'est trop directe. Quant à elle, la désespérante attendait sa réponse.

HJ La fusée c'est là où tu poses ta main quand tu dégaines une épée. En langage courent c'est la poignes, mais techniquement c'est incorrecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Ven 22 Juil - 16:43

HS: ah okay je vois!! Smile
PS: Mira parle humain, donc si tu peux la voir, tu peux la comprendre ^^

Elle avait cogner dans un objet carré qui ressemblait étrangement à un micro-onde, ce monde était encore plus mystérieux qu'elle ne le pensait.
Séria et Iago la regardèrent, elle se sentit rougir, embarrassée. Elle s'était laissée aller, il fallait à présent se calmer: elle respira calmement bien que les pas étrangers la stressait encore plus.

Le serpent s'approchait d'elle en sifflottant mais à chaque fois que Mira essayait de savoir ce qu'il disait, une sensation de désespoir, le mal, l'y empêchait... Elle ne pouvait pas non plus avec les autres animaux sauf Iago, peut-être parce qu'il était un familier ou que Rushire était proche de sa partenaire. Mais ce n'était pas le moment d'y penser, elle sentit Rushire se décontractée quand le serpent fut rappeller par l'étrange charmeur. Ce dernier attendait, sans faire un mouvement, alors que les pas se rapprochèrent, Rushire vit Séria se mettre en position pour attaquer. La jeune fille détourna la tête et vit une sorte de gnome qui se déclara être Dieu... Elle en resta sans voix, avant de baisser la tête pour rigoler. Certes c'était plus un rire de nervosité, mais ça lui faisait du bien.
Le charmeur de serpent envoya le gnome dans le couloir, le serpent le suivit. Séria rit de son côté aussi.
Rushire alla dans le couloir pendant que Séria posa une question, la même que se posait Rushire: qui était vraiment la Bête?
Dans le couloir, le serpent avait mordu du soit-disant Dieu. Mais quelques secondes plus tard, il se retrouva dans le mur: Rushire ne put s'empêcher d'envoyer une boule de magie, elle détestait qu'on tuait des gens en sa présence, cependant elle n'avait pas vu que de la morsure, une ombre noire s'agrandissait sur la peau du petit être...
Pendant que le serpent était sonné, Rushire souleva le gnome, figé par la peur, elle lui dit:

"Qu'est-ce qu'il se passe ici??"

Il bredouilla une phrase incompréhensible composée de "fin du monde", "démon" et "mal", puis il fut pris de convulsion: Rushire le lâcha de suprise. Ses yeux rouges irent jusqu'au noir, ils n'étaient plus animés de vie. L'étrange gnome s'attaqua à Rushire, elle se protégea avec un bouclier mais la jeune fille se fit explusé dans la salle qu'elle avait quitté. Quand elle leva la tête une fumée noirâtre était à la place du gnome, elle partit au fond du couloir comme si quelque chose l'avait appelée.

Le charmeur ne répondit pas à la question mais un sourire malveillant se dessina sur son visage. Il dit juste:

"Il arrive"

Le serpent vint se mettre sur l'épaule de son mâitre tout en fixant Rushire, qui se plaçait à côté de son amie, elle fit comme si elle ne sentait pas ce regard. Elle devait avouer que cela l'avait perdue. Elle entendit l'homme chuchoter:

"Proche... La fin de ce monde arrive... Quand mon maître et son armée sera là, le chaos règnera!"

Un rugissement énorme se fit entendre puis pleins d'autres, les ruines tremblaient. Elles n'auraient jamais une nuit tranquille, là Rushire en était sûre. Elle reconnut l'aura malfaisante des nouveaux venues: des démons.
Le charmeur se mit à rire. Rushire retourna vers Séria et dit affolée:

"Des démons!! Séria, il faut partir!"

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Ven 22 Juil - 19:42

Séria ne remarqua pas la disparition de Rushire trop concentre sur ce qu'allait dire le charmeur de serpent. Mais celui-ci ne disait rien bien au contraire, il restait neutre. Puis soudainement il tourna la tête vers le couloir. Une lueur blanche éclaira pendant un court instant le couloir. Malgré tout, ce n'était pas suffisant pour voir quelque chose mise à part Rushire qui se battait contre.... le vide ? En fait, la lumière blanche n'éclairait pas assez pour apercevoir la cible. Iago de son côté vit que l'homme était à la fois en colère et content. Pourquoi ? Et comment on peut être les deux à la fois ? Va savoir.

Une deuxième lueur blanchâtre éclaira le couloir suivi par Rushire qui fut contraint de retourner dans la cuisine qu'elle avait il y a peu quitté. Elle leva la tête vers une fumée noire qui se rendait dans les ténèbres du couloir pour ne faire plus qu'un avec.

Du coin de l'oeil, les deux acolytes virent l'homme au serpent sourire, sa colère avait disparus. Sa voix se fit entendre:

"Il arrive"

Iago et Séria étaient à la fois surpris et stressé. La Bête arrivait ? Ainsi que son armé d'après les chuchotements de l'homme. Et la fin du monde, le chaos feront aussi leur entré . Bon sang, mais les gens devraient arrêter de regarder des films apocalyptiques. Voilà ce que ça donne.

Un puissant rugissement se fit entendre. Le signal. Cette énorme rugissement en fut suivit par des petits. La réponse. L'armée arrivaient, ils n'attendaient plus qu'eux.

La jeune fille et le Yoshi ressentait l'aura malfaisante que dégageait... ces démons. Et apparemment ils n'étaient pas les seuls puisque Rushire vint la rejoindre affolé pour lui dire ":

"Des démons!! Séria, il faut partir!"

La demoiselle dégaina et demanda mentalement à son familier de grimper. Celui sauta sur le comptoir puis alla se perché sur l'épaule gauche de sa protégé, histoire de ne pas gêner ces mouvements quand elle se défendra. Une fois bien placé, Séria se dirigea vers le couloir, fixant du coin de l'oeil le charmeur de serpent. Celui-ci avait gardé son sourire narquois.

La jeune fille abandonna l'homme et pénétra dans ce couloir, suivant les conseils du chat elle créa une boule de feu qu'elle propulsa droit devant histoire de voir quelque chose pendant un cours instant. La boule rencontra un...monstre. Ce qui donna une idée à Séria. C'est pourquoi, elle se retourna vivement vers Rushire, dans ses yeux un éclat d'espoir pétillait. Souriante, elle demanda:

"Mais oui! Dit Rushire, tu crois que tu pourrais faire une boule lumineuse ?"

Si elle répondait oui, leur mort ne serait pas pour aujourd'hui. Par contre, si elle répondait non, le pourcentage de chance d'être sauvé est faible, mais pas impossible. Leur chance de survit entre les mains de la réponse de Rushire.

HJ Le charmeur de serpent est en bleu foncé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 2 Oct - 2:18

L'homme les narguait, encore.
Elles fuirent par le couloir mais vu la trajectoire de la boule de feu, les monstres les entouraient déjà. Séria demanda à Rushire de créer une boule de lumière. Bien sûr!! Comme cela, elles pouraient voir leur ennemis, et aussi les fuir car Rushire savait que le nombre était important, elle pensait qu'elles n'avaient pas beaucoup de chance de s'entirer entière.

"D'accord! répondit Rushire"

Elle fit comme les fois précédentes: elle créa facilement une boule de lumière qu'elle fit flotter pour libérer ses mains. Les faces des démons étaient éclairées, elles n'étaient pas identifiable tellement elles étaient déformées. Leur peau miroitait sous la mumière, tel de l'eau de couleur verdâtre. Malgré cet aspect répugnant qui fit légèrement grimacer la jeune fille, ils n'étaient pas imposants niveau taille: le plus grand devait mesurer les un mètre et le plus petit la moitié. Mais le nombre était concidérable.
Rushire intensifia la lumière, les monstres reculèrent légèrement cependant elle put apercevoir la porte d'entrée qui malheureusement était bloqué par des meubles et une tonne d'autres démons plus grands cette fois-ci. Ils faisaient au moins trois fois la taille des petits qui les entouraient. Trois seulement gardaient la porte mais leur force devait être impressionnante. Elles ne pourraient sans doute pas passer par cette porte, mais qui dit château, même en ruine, veut dire souterrains et cachettes secrètes: elles auraient peut-être la chance de trouver la sortie de secours. Cette conviction lui était venue car elle ne voyait pas des humains dans un autre monde, un monde où tout leurs étaient inconnus, et qui y ont construit une demeure sans réaliser un moyen de fuite. Le problème était: comment le trouver sans se faire croquer?
La lumière atteignait aussi une porte entre-ouverte où aucun démon semblait venir. Elles pourraient peut-être trouver un endroit sûr pour élaborer un plan de fuite durant au moins quelques minutes. Cependant, ils leur manquaient une chose essencielle: un plan du château. Et plus précisément celui de la bibliothèque, qui se trouvaient à opposer de l'endroit éclairé par la boule lumineuse. Les jeunes filles n'auraient pas beaucoup de temps pour se débarraser des démons génant le passage, prendre le plan, retraverser le couloir toujours autant infesté de monstres, arriver à la pièce, empêcher les démons d'y rentrer et bien sûr d'échaffauder le plan. Elles n'étaient pas au bout de leur surprise!
Rushire explica le trajet à Séria, tout en combattant les démons qui n'avaient malheuseument pas disparu. Elles entamèrent la première étape: passer le couloir pour arriver à la bibliothèque.

Au bout de dix minutes, les seuls pas qu'elles arrivèrent à faire étaient souvent mis en péril à cause des démons qui leur sautaient dessus, semblable à des crapauds verdâtres ayant vu une mouche appétissante. Rushire envoya balader certains et avançait tout en espèrent arriver un jour à revoir l'extérieur de cette demeure. La bataille engendrait beaucoup de poussières et de bruits assourdissants. Chaque pas était une grande victoire pour nos deux amies. Chaque pas était suivi de coup dans tous les sens, d'incantations magiques pour éviter les mosures ou de tomber à terre. Mais chacun de ces pas les rapprochait de la bibliothèque.
Au bout de ving minutes, la poignée dorée de la fameuse porte brillait plus intensément: elles y étaient presque, bien que le presque sous-estimait quelques peu les deux mètres sur sept à parcourir.
Après maintes griffures, mordures et autres coups, les filles entrèrent dans la bibliothèque, remplies de monstres, comme si elles n'en avaient pas déjà vu assez! Rushire vit le livre qu'elles avaient feuilleté quelque temps auparavant, il se trouvait sur la table au milieu de la pièce. cependant, elles purent facilement l'atteindre et retourner dans le couloir: les petits diables étaient là et étrangement, les trois montagnes n'avaient pas bougé. Mais elles n'avaient pas le temps de s'attarder à ce détail.
Elles mirent autant de temps, d'énergie et de difficulté à se retrouver en face de la porte où étrangement aucun démon n'y était prénétrés. La boule lumineuse, comparable à une luciole, avança dans la pièce qui fut vite fermer et bloquer par les filles. La pièce était d'une grande simplicité, aucun faste, elle était juste meublée de l'essenciel: un lit, un bureau, une chaise, un table de chevet et une armoire. Le montant du lit était fait avec un bois massif sans décoration, le reste du linge était de couleur unie jaunie par le temps. Le bureau, la chaise, la table de chevet, tout était construit dans le même bois, rongé par les mites. La personne qui habitait ici n'était sûrement pas la propriétaire du château.

Le livre dans la main, Séria le posa sur le bureau...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 2 Oct - 12:52

Sous sa demande Rushire avait créait une boule de lumière et comme elle s'y attendait, cela faisait reculer les monstres. Séria les dévisagea, ils portaient bien leur nom de monstre ou de méchant pas beau. Mais la n'était pas le sujet, de sa main droite elle faisait danser son sabre et de l'autre, elle envoyait difficilement des boules de feu. Ce côté-là n'était pas très efficace vu qu'elle n'avait toujours pas compris la technique. Faudra qu'elle prenne des cours, chose déplaisante à ses yeux. Elle n'aimait pas l'école surtout les écoles de "magie". Ca lui rappelait trop Harry Potter et Poudlar. Séria devait surement être la seule fille dans ce monde à connaitre ce livre et à ne pas aimer. Mais bon, ce n'était pas le moment de penser à ce roman. La jeune fille suivait Rushire tout en se défendant de ces méchant pas beau. Une fois arrivée à la bibliothèque il y avait encore et toujours ces monstres. Sérieusement, c'était lassant à la fin. S'ils avaient faim, ils peuvent toujours manger le charmeur de serpent. Il aura surement meilleurs gout qu'eux. Mais ce n'était pas l'avis de ces petites bestioles. Et à cause d'eux, ils mirent beaucoup de temps à atteindre une pièce vide. Une fois la-bas, Séria posa le bouquin sur la table, l'examina un peu et voyant qu'elle n'y comprenait rien, elle abandonna. Epuisé, elle vint s'asseoir contre un mur et réfléchit. Pendant ce temps-là, le chat qui était monté sur la table, déchiffra le plan. Il y avait une porte de derrière et un tunnel souterrain. Et pour y arriver il fallait traverser le château, sortir dans le jardin, le traverser et passer par le passage souterrain. Mais maintenant qu'on connait le chemin, il fallait savoir comment on s'y rendait et avec les monstres dehors, ça n'allait pas être facile.

La demoiselle toujours assise, traduisait les paroles du chat pour que les deux autres filles puissent réfléchir à la question du comment. Séria qui en faisait de même examina la salle. Il y avait beaucoup de moisissure, donc la pièce avait été sévèrement touchée par l'eau, pourtant le plafond n'était pas touché. Bizarre. Elle regarda alors les murs et toqua contre celui dont elle était adossée. Il sonnait creux, apparemment il y avait une autre pièce de l'autre côté. Séria regarda autour, en dessous du lit se trouvait un marteau, elle le prit et commença à défoncer le mur sous le regard incrédule du chat qui pensait qu'elle faisait une crise de paranoïa.

# Memorise le plan ou prend le, mais on va en avoir besoin. #

Le Yoshi regarda le plan et préféra déchirer la page que de s'en souvenir, c'était plus sûr. Avec l'aide de Séria, ils déchirèrent le plan et l'enroula. L'animal le prit, après tout il était le guide. Ils traversèrent la fissure improviser et ce retrouva dans une autre chambre semblable à l'autre. Maitre Iago, sur une épaule percher, tenait en sa gueule un plan. Plan qu'il examina une dernière fois, malgré tout. Une fois avoir été certain du chemin à prendre, sa camarade se retourna en direction de Rushire et Mira. Elle expliqua les deux possibilités qu'elle avait en tête. C'est-à-dire ":

"Entre sortir et courir comme des dératés jusqu'à la sortie ou continuez à défoncer les murs jusqu'au dernier pour ensuite...sortir et courir comme des dératés jusqu'à la sortie. Vous préférez quoi ? Maintenant ou plus tard ?"

En attendant la réponse de son interlocutrice, elle prit appuie sur le marteau qu'elle tenait en main.

HJ Désolé du court post, je n'avais pas beaucoup d'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Sam 8 Oct - 21:22

HS: Pas grave Very Happy (je ne trouve ça pas si court xD je ne fais pas très long aussi)

Elle regarda ahurie son amie qui défonçait le mur de la chambre. C'était radical mais pratique. Elle se remit de ses émotions et elle s'approcha du trou. Séria avait le plan, maintenant elles avaient deux solutions:

"Entre sortir et courir comme des dératés jusqu'à la sortie ou continuez à défoncer les murs jusqu'au dernier pour ensuite...sortir et courir comme des dératés jusqu'à la sortie. Vous préférez quoi ? Maintenant ou plus tard ?"

Rushire ne prit pas beaucoup de temps pour choisir: entre courir dans les monstres et fuir les monstres après s'être défoulé, le deuxième choix était plus avantageux. Elle répondit donc:

"Je pense que cela sera quand même plus facile de casser les murs puis de courir comme des dératées après..."

Elle avança dans le trou pour l'éclairer. Cette pièce était aussi simple que la précédente et toute aussi poussièreuse. Elle s'aprochait des murs pour savoir lequel il fallait casser pour accéder à la prochaine pièce, le Yoshi indiqua le mur à casser. Sur la plan, il fallait encore traverser deux pièces avant d'arriver au fond du manoir qui donne sur le jardin.
Le mur cassé, elles entrèrent dans une grande salle vide. Quatres colonnes supportaient le plafond, le sol était du carrelage: un damien de couleurs pastelles. Elle était dénuée de meubles, donc Rushire ne pensait pas que c'était la salle du trône mais plus celle de bal. Mais chercher le passage allait être plus compliqué que prévu car elle n'était pas mentionnée sur le plan! De plus, les pas des démons étaient lointains néanmoins Rushire savait qu'ils s'approchent d'eux. Ils cherchèrent un creu dans un mur mais ils étaient tous épais donc impossible de les casser, bien que Rushire testa à quelques endroits sur le mur.
Elle était devant le mur à observer chaque recoin pour voir si un indice était visible: aucun. Elle soupira, elle commençait à ce dire si les anciens propriétaires voulaient vraiment se sauver la peau... Mira observa à son tour.

"Il y a un symbole ici! Cria-t-elle.
- Où ça?? Dit Rushire en s'approchant de Mira.


Un symbole était gravé dans une pierre, il faisait la moitié d'un pouce. Comment elles ne l'avaient pas vu avant? Elle poussa la pierre. Une porte se déroba devant elles. Elles s'engouffrèrent dans le tunnel.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 9 Oct - 22:18

"Je pense que cela sera quand même plus facile de casser les murs puis de courir comme des dératées après..."

Sa réponse fut rapide et net. Plus tard. Séria allait donc encore devoir défoncer les murs à coup de marteau et non, ce n'était pas facile. C'est même épuisant. Rushire c'était approché d'un des murs particulièrement frileux, surement pour indiquer lequel à casser. Quant au chat, lui, il confirmait. Et Séria, bah, elle cassait. Le truc que généralement les filles ne font pas. Mais tout le monde à son côté bizarre.

Et une fois le mur casser, ils atterrirent dans une salle de bal dont le sol était en carrelage et le plafond, soutenue par quatre colonnes de marbre. Séria contempla la grande salle, la seule sortie c'était cette grande porte en bois qui permettait l'entrée des danseurs. Mais elle fut surprise de ne pas voir une porte d'entrée pour les artistes et pour le Big Boss. Franchement, cette pièce était vraiment pas normal. Où est la porte de secours ? N'avait-il donc pas prévu que tout accident ou mutinerie serait envisageable ? Eh bien, le Boss aussi est étrange. Soupir, de toute manière ce monde est zarbie, tout est zarbie.

Rien quand entendant le cri, elle eut un sursaut monumental. Quelqu'un est mort ? Ah bah nan... c'est la découvert du passage secret. Rushire et son ... familier pénétra dans le chemin dévoilé. Iago sortait ses griffes pour l'inciter à en faire de même et celle-ci avant de s'y engouffré eu une dernière pensée pour son chéri. Ben ouais, elle à un petit ami...sur Terre ou du moins dans son monde.

Iark, ce fut le bruit qui retentit du tunnel. Elle c'était gamelle. Une araignée? Nan, nan, juste son reflet dans un miroir. Inutile de vous dire que Iago ne se gêna pas pour piquer un un fou rire. Ce fut la goutte d'eau en trop pour lui. Il se ramassa...pour tomber sur ces pattes. Au grand désespoir de la jeune fille. Frustré, celle-ci suivait les filles devant elle. Elle ne se retourna même pas pour savoir si l'animal suivait le train-train. Pour dire elle s'en fichait un peu, elle attendait le moment où elle pourrait en faire de même. C'est-à dire, avoir un fou rire, car son familier aurait eu peur devant un truc. Pendant ce temps, celui-ci avait réussi à remonter sur l'épaule de Séria, mais c'était pour redescendre aussitôt. Elle l'avait viré ? Nan pas elle. Mais une sourie qui s'était percher sur l'autre épaule. Le yoshi avait faillit avoir une crise de nerf, mais au lieu de la chasser comme il devrait, il exigeait qu'on la virait. Il avait peur tout comme Séria. Celle-ci surmontant sa peur, pris son sabre et avec la poigne, elle la fit descendre. Une fois chose faite, elle recula vivement et ordonna à Iago de la chasser. Lui, il répliquait qu'il ne pouvait pas, qu'il en avait trop peur.

"NAN, MAIS IL SERT A RIEN CE CHAT !!!"

Inutile de vous le dire, vous l'avez compris, elle était en colère. Elle l'avait même pris par la peau du cou tellement elle voulait lui faire comprendre que les chats chassent les souries. Nan, mais c'est évident. Nan ? Les deux commencèrent à ce chamailler, mais ils furent couper net par l'arriver des méchants pas beau. Ils les regardèrent, se regardèrent puis coururent comme des dératés en dépassant Rushire et Mira en leur laissant un:

"C'est maintenant."

Avant même de crier garde, elle avait viré à gauche. Tenant dans ces deux mains, le chat. Elle suivait ces instructions à la lettre. Tourner à gauche puis à droite et enfin tout droit. La jeune fille continuait comme ça jusqu'à l'arriver d'une grande porte en bois, elle avait été mangée par les mites, mais son instinct triompha sur sa peur des insectes. Elle défonça la porte.

Inutile de préciser que ce n'est pas très élégant surtout chez une fille. Mais comme ici tout est bizarre, autant l'être sois même. Ca passera inaperçu.

Gné ? Ce fut ce que Iago et Séria disent en coeur. Ils étaient dans le jardin. Où est le problème me diriez vous. Ben c'est que comparez au manoir, le jardin était magnifiquement bien entretenue. Pas de mauvaise herbe, des papillons qui volent, des abeilles qui butinent. Le Yoshi remarqua que le ciel était étrange. Ou plutôt la lune ?! Le ciel était celui du jour, mais avec une lune à la place du soleil. MONDE DE OUF !

Oh My Goth. C'est sorti tout seul. Franchement Séria se disait que quand elle retournera dans son monde, elle irait droit dans l'asile psychiatrique... ou alors elle y est déjà. Elle se tourna alors vers Rushire et demanda:

"J'ai un doute là. C'est qui qui est dingo? Ce monde ou moi ?"

HJ Ta vu comment je me suis casse le popotin à faire cette effet =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rushire

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans le monde du manga...

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Sam 5 Nov - 17:41

Hs: Oui, c'est que je me suis dit!! xD C'est trop joli *o*

Iago n'était donc pas vraiment un chat... La peur qu'il avait pour la souris et celle de sa maîtresse étaient presque semblable. Malgré le fait qu'ils se disputaient souvent, elle comprenait mieux pourquoi c'était son familier, elle en sourit. Ils les dépassèrent pour quitter ce sinistre couloir et qui sait? Ils pourraient enfin voir la lumière du jour. Rushire et Mira les suivirent de près, ce n'était vraiment pas accueillant ici. Les toiles d'araignées avaient envahit le plafond, elles aperçurent des tableaux ou des mirroirs couvèrent de poussières. Ils n'avaient pas servi depuis longtemps...

Séria et Iago étaient dehors, Séria avait avec sa force habituelle défoncé la porte pleins de trous de mites qui s'éffritait avec le temps. Rushire et Mira les trouvèrent choquer au pied de la porte, enfin les pieds dessus plus précisement. Elles regardèrent l'objet de leur attention: le jardin. Il était splendide! Les roses ouvertes brillaient grâce à la rosée déposées sur leurs pétales. Il y avait aussi des violettes, des iris, des horchidées et d'autres espèces qu'elle ne connaîssait même pas. Ce jardin n'avait pas pris de l'âge, le kiosque au fond était neuf comme si il avait été repeint récemment, ce qui était clairement impossible. Elle s'avança un peu pour dépasser les rosiers, leurs grandes tailles cachaient une partie de jardin. Il y avait des fleurs, encore, elles étaient sublimes et aucunes n'étaient fanées.

Au premier regard, Rushire ne les avait pas vu mais Mira pointa deux rochers aux fond du jardin, ils étaient entourrés à moitiés par des buis aussi haut qu'un enfant de primaire surplombés de rosiers grimpants. Elle resta planter devant ce mausolé végétal. Ce n'était pas des rochers mais deux pierres tombales dont les noms gravés étaient impossibles à lire d'où elle était. Mais leurs aspects étaient différents: elles étaient fissurées et quelques morceaux étaient tombés c'est pour cela qu'elles les avaient confondues avec des rochers. C'était les deux seules choses qui semblaient être affectées par le temps. L'ambience était triste et mélancolique. Rushire retourna près de Séria et vit qu'elle levait la tête.

Le ciel bleu sans nuage leurs permettaient de voir distinctement la plupart des détails. Cependant, chose étonante, ce n'était pas une étoile qui était accrochée au ciel mais une lune, une lune bien ronde et lumineuse éclairait cette partie du Château. Mais, Rushire était sûre qu'elle n'était pas là avant! Elle avait vraiment l'impression d'atterir dans un autre monde... encore.

"J'ai un doute là. C'est qui qui est dingo? Ce monde ou moi ? demanda Séria
- Hmmmm, j'espère au mieux que c'est ce monde car sinon je le suis aussi!"

Elle était surprise par toutes les bizarreries qu'elle avait trouvé ici et à entendre la voix de son amie, elle n'était malheureusement pas la seule! Mais ce n'était pas le moment de se laisser distraire! Elle venait de se rappeler les démons qui les pourchassaient et pourquoi ils s'étaient retrouvés ici, ce souvenir la fit frissoner. Rushire s'approcha de Iago qui était en possession du plan. Ils devaient maintenant trouver le passage secret. Et enfin, le groupe pourait entamer la dernière partie du plan pour regagner leur liberté!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
""La plus belle histoire, c'est celle où les rêves sont magiques..."

"Chaque jour est un peu spécial, il suffit d'un peu de bonne humeur. Pour celui qui a un peu de joie dans le coeur rien au monde n'est impossible [...] et si tu souris tout s'illuminera..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanon8-2.skyrock.com/
Séria

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : dans la foret.

Fiche personnage
Relation::
Compte:
50/50  (50/50)
Autres infos ::

MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   Dim 6 Nov - 20:58

- Hmmmm, j'espère au mieux que c'est ce monde car sinon je le suis aussi!"

Mais bon sang de bons soirs, quant est-ce qu'elle pourrait atterrir dans un endroit pas trop zarbie ? Pourquoi faut-il qu'à chaque fois quel passe quelle que part c'est pour se retrouver dans un lieu inattendu. Bon c'est vrai que son sens de l'orientation ne l'aide pas beaucoup, mais quand même. De là à ce retrouver dans ce...monde, c'est exagéré. Dieu n'existe donc pas ? Ben apparemment non. Et cela se voyait. Elle soupira alors. Rushire de son côté c'était approché du Yoshi qui tenait la carte. Le passage se trouvait au fond du jardin. Sans attendre, ils se rendirent sur place s'attendant à voir issue cacher par des bruissons.

"Oh punaise". C'était sorti tous seul. Et d'ailleurs, où était la sortie ? C'était la question qu'elle pensait qu'ils allaient devoir répondre. Ben en fait non. Ce n'était pas la bonne question. Comment on sort ? C'est ça La question. Et maintenant passons au contexte. Imaginez que vous êtes un gros poulet rôtie pour un...minuscule dinosaure. Ou plutôt pour plein de mini dinosaure. Vous faites quoi ?

"Non du sardine grillé". Le chat fixa les créatures préhistoriques, ceux-ci avait la même caractéristique que les fourmis rouges. Ils sont petits mais redoutable. En quelque minute ils mangeaient un humain alors un chat. Ils en auraient pour quelque seconde. Ce n'est pas très rassurant tous ça.

D'autant plus que les démons arrivaient. Certes ils marchaient, mais ce n'était plus qu'une question de minute avant leur arriver. Le groupe allait finir encercler. Fallait trouver un plan et vite avant de finir en pâté pour chien. A propos de pâté, quant est-ce qu'ils mangent ? Hmm, vaut mieux ce concentré d'abord sur la sortie et ensuite sur le repas.

Et pour cela, il faut commencer par éviter de finir comme repas au dinosaure. Ce qui n'était pas gagné. Mais ça ce compliqua lors de l'arriver des démons. Ceux-ci avaient atteint l'extérieur. Ils s'approchaient dangereusement du groupe. Franchement, ils n'étaient pas dans la mouise. Iago demanda mentalement à sa maitresse si elle n'avait pas un plan.

"On fonce dans le tas!" Et à en juger par le regard du chat, ce n'était pas la meilleure idée qu'elle avait eu.

"Z vous êtes foutus." Un des démons avait parlé, mais lequel ? Ils étaient tellement horribles que c'était dur de discerner le bon. Mais peu importante, car s'ils trouvaient une idée et rapidement, ce que disait le démon pouvait se révéler exacte...

A la grande surprise de tout le monde. Une grande partie des démons fut anéantie, terrasser par un chant magnétique. Et ceci venait du château. Les yeux fusèrent droit sur l'homme qui avait causé ce revirement de situation. Le charmeur de serpent.

Rien avait changé en lui, il avait toujours les mains dans les poches et son serpent autour du cou. Alors, pourquoi c'était-il retourner contre ses alliés ? Les méchants pas beau exigea une explication. Le démon eu pour réponse la mort. Ces petits camarades étaient aussi médusé que Séria et son chat. L'homme ne fit pas attention à leur réaction et sans donner d'explication, les tua. Son serpent quant à lui était descendu et avait disparue dans la nature. Il réapparut alors pour mordre un des dinosaures qui s'empressa d'attaquer ces coéquipiers. Une fois le massacre fini il ne restait plus que le groupe de quatre.

"Bien, que faites-vous dans mon jardin ?"

Il les fixait, attendant une réponse. Son visage restait fermer, ses yeux gris dansaient d'une personne à l'autre. Quelques minutes passèrent sans réponse.

"Eh bien, vous êtes devenus muet ?"

L'homme attendait toujours que quelqu'un intervient. Et son serpent aussi d'ailleurs. Néanmoins, le chat ne perçut pas de menace de la part du serpent, mais il restait quand même septique. Le marcheur de serpent était trop mystérieux. Est-il un ami ou un ennemi ? Tel est là question. Mais avant de pouvoir lui poser la moindre question il fallait répondre à la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au fin fond des ruines.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au fin fond des ruines.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cartons plumes et ruines
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !
» Fond d'écran.
» . la vie ne vaut pas d'être vécue si on ne la vie pas à fond .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde du manga  :: ¤ Les alentours de la ville ¤ :: ۩ Ruines ۩-
Sauter vers: